Iruña

Surface de la chambre : 39 m²

En deux pièces séparées

Un lit à 160 + deux lits à 90

Le village

Capitale de la Navarre, vous êtes ici un peu en Pays Basque, un peu en Espagne, mais surtout et tout d’abord en Navarre.
Pampelune, c’est d’abord les Fêtes, du 7 au 14 juillet. N’y allez pas seul sans trop en connaître les us et coutumes. Ces fêtes, c’est tout d’abord une tenue à respecter (rouge et blanc), des rues à ne pas manquer, des horaires à respecter, des encierros (lâcher de toros dans les rues) à regarder : le mieux à… la télévision, et une ambiance unique.

Pampelune, c’est aussi une ville qui fait entièrement peau neuve, et où vous aurez désormais un immense plaisir à flâner autour de la « plaza del Castillo ». Un parking souterrain se trouve au-dessous de la place. Ne manquez pas d’aller vers la calle Estafeta, les arênes et la place de la Mairie.

Visitez la cathédrale de Pampelune, son cloître. Puis ne manquez pas la promenade en sortant de la cathédrale par le « Paseo de ronda » et dans les « Jardins des fortifications ».

En français : Pampelune

Pour y aller

Passer la frontière en sortant d’Espelette vers Ainhoa. La frontière est à Dancharia (7 km). Puis prendre le col d’Otxondo qui vous mène à Elizondo, traverser cette ville pour passer par Mugaire, maintenant dévié, et franchir le col de Velate par deux tunnels. 20 minutes après vous arrivez à Pampelune. Entrez dès les premiers panneaux.

Mes coups de coeur

La calle Estafeta : c’est le centre des fêtes de Pampelune. Vous y trouverez toute une série de bar à tapas, où il vaut mieux y passer un peu de temps, y manger deux « pintxos » et passer au bar suivant. : Gaucho, Niza, Bodegon Sarria…

El reyno de Navarra : anciennement appelé El sadar. C’est le stade de foot de la ville. L’un des plus chauds du championnat.