Atharratze

Surface de la chambre : 23 m²

Un lit à 160

Le village

Créée en 1280 sous le nom de Tardets Villeneuve, la localité est une bastide qui conserve, encore aujourd’hui, sa structure d’antan : une place carrée, des maisons qui reposent sur des arcades, des passages voutés.

Créée en 1280 sous le nom de Villeneuve-les-Tardets, Tardets fut uni à Sorholus en 1859.
Le village est une bastide qui conserve, encore aujourd’hui, sa structure d’antan : une place carrée, des maisons qui reposent sur des arcades, des passages voutés. La place centrale abrite des commerces, et autour, d’étroites rues rayonnent depuis ce centre. Ce type d’urbanisme est très peu fréquent en Pays Basque.

Le seigneur de Tardets prit parti au Moyen Age pour le roi d’Angleterre contre le vicomte de Soule.
Enfin, Tardets est aussi la Patrie d’Augustin Chaho (1811-1858), écrivain romantique et patriote basque, et du jésuite Pierre Lhande (1876-1956). On y trouve également la chapelle de la Madeleine, construite sur les fondations d’un temple romain : autel romain avec inscription latine dédiant l’autel au dieu basque Herauscoritsehe. De la chapelle de la Madeleine, une magnifique vue surplombe toute la haute Soule et les Pyrénées.

En français : Tardets

Pour y aller

Il est possible d’aller à Tardets par la forêt d’Iraty, ou bien par le Col d’Osquich. Ce sont les deux routes classiques pour aller dans cette province du Pays Basque appelée : la Soule.

Pourtant, en vous conseillant de prendre une bonne carte, nous vous proposons d’y aller par la forêt des Arbailles : après avoir dépassé St Jean Pied de Port, et pris la route de la forêt d’Iraty, au village de Mendive, vous prenez vers Behorleguy et vous montez vers le pic de Behorleguy. Un chemin somptueux vous mènera jusqu’à Alcay, d’où vous rejoindrez Tardets.

Mes coups de cœur

Les Pyrénées : Au centre de Tardets, une jolie rencontre avec une cuisine de caractère préparée de belle manière par André Abadie.
A Esquiule : Chez Château, une magnifique table pour un très bon rapport qualité-prix.